Découvrez comment la paire de chaussures idéale peut vous aider à garder votre mobilité | Stannah

080026082

Bel gratis

Découvrez comment la paire de chaussures idéale peut vous aider à garder votre mobilité

Les chaussures orthopédiques peuvent jouer un rôle important pour garder votre mobilité et pour ne pas ressentir de douleurs. Nous avons rassemblé toute l’information que vous devez connaître afin que vous preniez la meilleure décision.

Écrit par Stannah à 09-09-2021

Nos pieds sont à la base notre équilibre ! Même s’ils ne sont pas la partie préférée de notre corps, si quelque chose cloche avec les pieds, cela aura un impact sur tout ce qu’on peut faire ou ne pas faire. Connaissez-vous le proverbe « ne pas savoir ce qu’on a jusqu’à ce qu’on le perde » ?

Eh bien, prendre soin de nos pieds, c’est un peu comme ça. Si on n’en prend pas soin, nos pieds peuvent causer des problèmes compliqués à partir des chevilles, jusqu’aux hanches, ainsi qu’au cou et au dos.

En particulier lorsque :

  • Il y a un manque de soutien structuré à la mécanique du pied
  • Vous souffrez de : Oignons, douleur arthritique au talon ou l’une des nombreuses autres affections du pied que nous examinerons plus loin.

Les chaussures orthopédiques aident les personnes âgées à garder leur mobilité et jouent un rôle important dans le soulagement de la douleur et la prévention des chutes. Faisons un pas dans le monde des chaussures orthopédiques !

Table des matières :

Les chaussures orthopédiques, c’est quoi ?

Les chaussures orthopédiques sont des chaussures spécialement conçues pour soutenir le pied ou pour soulager la douleur au pied, à la cheville et à la jambe.

En fait, tout le monde peut avoir besoin de chaussures orthopédiques, elles ne sont certainement pas réservées aux personnes âgées. Les chaussures orthopédiques ont été conçues pour soutenir la mécanique et la structure du pied, de la cheville et du bas de la jambe chez les personnes souffrant de certaines affections du pied. Par conséquent, n’importe qui, quel que soit son âge, peut trouver un grand avantage à porter des chaussures orthopédiques en matière de soulagement de la douleur, de soutien et de traitement.

Cependant, les personnes âgées souffrent souvent de problèmes tels que l’arthrite, les oignons et les pieds enflés. Une diminution naturelle de l’équilibre occasionné par l’âge augmente le risque de chute et vous vous retrouvez avec un véritable risque de perte de mobilité. Les chaussures orthopédiques peuvent jouer un rôle important pour garder votre mobilité et pour ne pas ressentir de douleurs aux pieds. Cela vaut vraiment la peine d’y songer lorsqu’on atteint un âge délicat.

Saviez-vous que ?
Orthopédique vient du mot grec ortho qui signifie « correct » ou « droit », et pedic qui signifie pied. Le nom lui-même révèle donc ce qu’ils sont censés faire : corriger les pieds !

Semelles orthopédiques

Les semelles orthopédiques sont des moules amovibles qui peuvent être placés à l’intérieur d’une chaussure (orthopédique), et qui ont le même objectif que les chaussures orthopédiques. Les semelles orthopédiques sont fabriquées sur mesure et conçues pour répondre à vos problèmes spécifiques.

On peut parfois porter des semelles orthopédiques en combinaison avec des chaussures orthopédiques. Elles sont aussi conçues sur mesure pour les chaussures en question. L’orthèse peut cependant être retirée et utilisée dans des types de chaussures similaires. Le fabricant de l’orthèse peut faire de petits ajustements pour qu’elle s’adapte à plusieurs chaussures. On peut offrir à l’utilisateur plus d’options en termes de chaussures et d’aspect pratique, mais cette possibilité dépend bien sûr des besoins de chacun.

À quoi servent les chaussures orthopédiques

Les chaussures orthopédiques peuvent être portées pour traiter certaines affections du pied, telles que : l’hallux valgus, le lymphœdème, les arches tombées, les orteils en marteau et l’épine calcanéenne. Mais les chaussures orthopédiques peuvent également être portées pour favoriser le bon développement et la structure correcte de la posture, ainsi que pour contribuer à changer la façon de marcher en alignant les pieds et les chevilles.

Cela peut réduire la douleur et le risque de blessure à long terme. De plus, les chaussures orthopédiques peuvent aider à soulager le stress dans le bas du dos, les hanches et les genoux, par exemple pour les personnes souffrant d’arthrite ou celles qui récupèrent d’une chirurgie du pied. Toute personne ayant avec des fonctions de mobilité limitées peut potentiellement bénéficier de chaussures orthopédiques, par exemple les personnes âgées et les personnes atteintes de paralysie cérébrale.

Lorsqu’elles sont destinées aux personnes âgées, les chaussures orthopédiques sont souvent utilisées pour soulager la douleur, car elles offrent une démarche plus stable pour prévenir les chutes, et peuvent jouer un rôle très important pour vous aider à garder votre mobilité.

En résumé, les chaussures orthopédiques sont généralement utilisées pour :

  • Soutenir le pied et soulager la douleur
  • Un meilleur positionnement
  • Prévenir ou arrêter les déformations des pieds
  • Cibler une zone définie du pied dans le but de soulager la pression
  • L’alignement pelvien
  • Réduire la torsion du membre inférieur et soulager le stress exercé sur les genoux
  • Aider à améliorer les fonctions biomécaniques générales des pieds
Sollicitez vos pieds
Nos pieds sont conçus pour marcher, courir, sauter, etc. Donc si vous n’avez pas besoin de chaussures orthopédiques, vous n’aurez aucun avantage à les porter. Lorsque vous en avez besoin et si votre état le permet, il est toujours important de marcher de temps en temps avec vos pieds sans orthèses. Si possible, marchez pieds nus sur la plage, car vous ne pourrez quand-même pas le faire avec vos orthèses ou vos chaussures orthopédiques. Alors marchez quelques minutes par jour sans orthèses si vous le pouvez et si votre situation physique le permet. Demandez toujours conseil à votre médecin.

Types de chaussures orthopédiques

Dans le « monde » des chaussures orthopédiques, il existe des chaussures semi-orthopédiques, ainsi que des chaussures entièrement orthopédiques. La différence, c’est que les chaussures semi-orthopédiques sont fabriquées en usine, un peu comme les chaussures habituelles, mais elles sont adaptables aux orthèses. Ces chaussures par exemple peuvent être plus larges, offrant donc de la place pour des semelles orthopédiques.

Les chaussures entièrement orthopédiques sont conçues sur mesure, uniquement après avoir mesuré les pieds et  pris en considération les besoins de l’utilisateur. Un cordonnier orthopédique fabriquera vos chaussures sur mesure, ou adaptera à vos besoins les chaussures achetées en magasin, ou bien les chaussures semi-orthopédiques. En fonction des besoins de vos pieds, il est important de garder à l’esprit que vous devriez toujours avoir les conseils  de professionnels.

Comment trouver la paire de chaussures idéale

Si vous portez des chaussures orthopédiques, il est primordial qu’elles vous aident autant que possible. Si vous portez des chaussures orthopédiques mal ajustées, elles ne vous apporteront aucun ou peu d’avantages, ou même pire, elles peuvent en fait endommager vos pieds. Et c’est quelque chose qu’il faut éviter à tout prix.

Lors de l’achat de chaussures entièrement orthopédiques, un spécialiste veillera à ce que vos pieds soient ajustés à la bonne paire. Il mesurera vos pieds et s’assurera que votre paire de chaussures répond à vos besoins. Après tout, vos chaussures orthopédiques jouent un rôle important pour déterminer la forme du pied.

Aujourd’hui, l’ajustement des chaussures orthopédiques se fait généralement au moyen de techniques modernes. Souvent, on effectue un scanner numérique des pieds pour créer un modèle 3D ou un modèle en plâtre. De cette façon, l’ajustement de la chaussure peut être encore mieux déterminé. Ensuite, on créé une forme de chaussure à partir de laquelle la chaussure sera fabriquée.

Caractéristiques des chaussures orthopédiques :

Qu’est-ce qui différencie une chaussure orthopédique des chaussures ordinaires ? Dans de nombreux cas, la plus grande différence se trouve dans le fait que les chaussures entièrement orthopédiques sont conçues pour correspondre à vos pieds et à vos besoins. (Un peu comme un monte-escalier qui est aussi adapté à vos besoins et à votre escalier).

Voici les facteurs qui caractérisent également les chaussures semi-orthopédiques fabriquées en usine. Jetons un œil aux principales différences qui font qu’une chaussure est orthopédique :

  • La largeur : les chaussures orthopédiques offrent différentes largeurs. Elles sont disponibles en largeurs régulières, étroites et larges.
  • Système de fermeture facile : les chaussures orthopédiques bénéficient de systèmes de fermeture vraiment faciles, surtout pour ceux qui souffrent de fonctions restreintes ou de mobilité réduite. Comme le Velcro, par exemple. Mais il existe également de nouveaux systèmes perfectionnés à une fermeture, spécialement conçus pour les chaussures orthopédiques destinées aux utilisateurs à mobilité réduite.
  • Sans couture : les semelles supérieures sont en général sans couture pour ne pas provoquer d’abrasion ou de frottement.
  • Semelle : une semelle orthopédique comprend généralement des semelles extérieures et intermédiaires bien rembourrées et solides. Les semelles extérieures peuvent être en cuir et pourvues de points d’impact bien définis pour absorber l’impact de la marche.
  • Semelle intérieure : la semelle intérieure doit être ferme et reposer sous le pied. Généralement, elle permet un « calage » afin que le talon puisse être soulevé et ainsi réduire la pression sur la plante du pied.
  • Talon : il est important que le talon soit ferme et d’un grand soutien, afin que l’arrière du pied ait tout le soutien nécessaire pour créer une démarche stable.
  • Cols de talon : les cols de talon rembourrés améliorent l’ajustement et offrent plus de stabilité.
  • Profondeur supplémentaire : afin d’accueillir des semelles épaisses tout en ayant suffisamment d’espace pour un ajustement confortable.
  • Intérieur : généralement l’intérieur d’une chaussure orthopédique a une fonction protectrice. Doux et lisse, il offre au pied un confort qui élimine tout point de pression.
  • Boîte à orteils (toe-box) large : un espace supplémentaire pour les oignons ou les orteils croisés. C’est un soulagement nécessaire qui offre un espace confortable pour déplacer librement les orteils.
Saviez-vous que le pied est composé de 26 os, 33 articulations et plus de 100 ligaments, tendons et muscles ? Un chef-d’œuvre à lui tout seul !

Comment choisir la meilleure chaussure orthopédique qui répond à vos besoins.

Un professionnel (qu’on doit toujours consulter au préalable) fabriquera, adaptera ou conseillera les chaussures orthopédiques en fonction des besoins de vos pieds. Avant de choisir ses chaussures idéales, les personnes qui vivent avec une mobilité extrêmement restreinte ou une paralysie cérébrale reçoivent généralement l’avis médical de leur médecin traitant.

Si vous souffrez d’une déformation du pied plus courante, les caractéristiques suivantes peuvent vous aider pour trouver la paire de chaussures orthopédiques parfaite.

Oignons, ampoules et orteils en marteau : Un espace suffisant dans la boîte des orteils est crucial. Vous aurez besoin de chaussures larges pour éviter de vous pincer les orteils. Un peu de marge de manœuvre pour les orteils créera une expérience beaucoup plus confortable. Il est très important d’éviter tout type de pression. Dans notre article, vous pouvez en savoir plus sur les oignons au pied.

Perte d’équilibre : tout est une question de stabilité, notamment au niveau des chevilles. Les chaussures à talons extrêmement robustes amélioreront l’équilibre et la posture.

Callosités et ampoules : optez pour des chaussures (et chaussettes) confortables avec des languettes rembourrées pour réduire la pression sur les côtés et le dessus des pieds.

Gonflement des pieds : les coussinets amovibles peuvent aider énormément ceux qui souffrent de gonflement des pieds.

Pieds plats : les inserts qui compensent les pieds plats peuvent être bénéfiques pour corriger la surpronation et  pour fournir un soutien à travers la voûte plantaire. La stabilité du milieu du pied et l’amorti pour l’absorption des chocs peuvent également être d’une grande aide pour les pieds plats.

Épine calcanéenne : plus de rembourrage sous le talon, au moyen d’inserts par exemple, pour offrir davantage de maintien et un bon ajustement. Remonter légèrement le talon peut également être bénéfique.

Fasciite plantaire : Le soutien de la voûte plantaire, du talon et de la cheville est crucial. En plus de cela, une semelle intermédiaire épaisse offre une rigidité supplémentaire dans la semelle et un rembourrage au milieu du pied, ainsi qu’un contrefort de talon ferme.

FAQ sur les chaussures orthopédiques :

Nous avons sélectionné certaines des questions les plus fréquemment posées en matière de chaussures orthopédiques afin de vous aider à opter pour une santé optimale de vos pieds.

Comment savoir si on a besoin de chaussures orthopédiques ?

Nous avons répertorié ci-dessous les symptômes les plus courants pour lesquels vous pourriez avoir besoin de chaussures orthopédiques.

  • Si vous avez des doutes ou si votre symptôme n’est pas répertorié, veuillez consulter votre médecin. Il vaut mieux faire preuve de prudence pour éviter tout problème éventuel par la suite. Vous avez des douleurs au dos, au cou, aux épaules, aux hanches ou aux genoux. Parfois, il y a un coupable évident de la douleur que vous ressentez. Mais dans de nombreux cas, vous n’avez pas la certitude. Cela pourrait être lié à vos pieds et au désalignement de vos chevilles et de vos hanches. Ce symptôme est particulièrement fréquent chez les personnes âgées, mais il se peut qu’il se passe quelque chose avec vos pieds qui rend une démarche stable plus difficile.
  • Vous ressentez une perte d’équilibre et moins de stabilité lorsque vous marchez ou en position assise. Vous pourriez même tomber.
  • Vos pieds enflent ou vous ressentez une douleur aux pieds. Généralement  la douleur indique que quelque chose dans votre corps nécessite votre attention. Si vos pieds enflent après avoir fait une activité quelconque ou si vous ressentez de la douleur, cela devrait être traité par un professionnel de la santé.
  • Vous ressentez une douleur aiguë au talon, et cette douleur est là dès le matin. Cela pourrait être un signe que le fascia plantaire (un ligament situé sous le pied) est enflammé, ce qui provoque une fasciite plantaire. Dans ce cas, les chaussures orthopédiques peuvent être très bénéfiques.
  • Les semelles de vos chaussures ne s’usent pas de la même manière. Avez-vous déjà remarqué que la semelle d’une chaussure s’use plus vite que l’autre ? Ou avez-vous remarqué que la semelle intérieure de vos chaussures s’use plus rapidement que la semelle extérieure ? Ces signes pourraient indiquer que vous avez besoin d’une orthèse. Il se peut que vos jambes aient différentes longueurs ou qu’elles soient enroulées vers l’intérieur (pronation).
  • Vous remarquez que l’os du côté gauche de votre gros orteil commence à dépasser, qu’il est souvent rouge, ou vous ressentez une pression à cet endroit lorsque vous portez vos chaussures. Cela pourrait être une indication qu’un oignon est en train de se former.  Si c’est le début, changer de chaussures arrêtera généralement sa croissance. Mais si vous avez des doutes, n’hésitez pas à consulter votre médecin, car il vaut mieux prévenir que guérir !

Est-ce que les chaussures orthopédiques permettent de soulager les douleurs au dos et aux genoux ?

Très probablement oui.  Encore une fois, cela reste à confirmer par un médecin spécialiste, mais les chaussures orthopédiques peuvent généralement être d’une grande aide pour soulager les maux de dos et les douleurs aux genoux.

Les chaussures orthopédiques alignent vos pieds et vos chevilles, ce qui contribue à réduire toute douleur ou risque de blessure à long terme. Lorsque les chevilles et les pieds sont alignés, la démarche sera plus « habituelle » et atténuera les contraintes dans la structure du pied, soulageant ainsi la pression.

Avec un bon soutien de la voûte plantaire, les orthèses peuvent fortement contribuer à soulager le stress sur les hanches, le bas du dos et les genoux. Si on opte pour l’élimination des points de pression stressants dans le pied et pour un meilleur alignement des pieds et des chevilles, cela entraînera une suppression partielle ou complète des douleurs du dos, des genoux et des hanches.

Ai-je besoin d’une prescription médicale pour acheter des chaussures orthopédiques ?

Oui, si vous souhaitez que vos chaussures orthopédiques soient couvertes par votre mutuelle, vous aurez besoin d’une prescription médicale. Les chaussures semi-orthopédiques, les chaussures semi-orthopédiques achetées en magasin, ou les orthèses peuvent être achetées sans ordonnance médicale. Cependant, dans de nombreux cas, les chaussures semi-orthopédiques sont également couvertes (ou partiellement) par votre mutuelle si vous disposez d’une prescription médicale.

Comme nous l’avons mentionné tout au long de cet article, vous devriez toujours demander conseil à votre médecin lorsqu’il s’agit de votre santé. Avoir des pieds en bonne santé, c’est primordial pour votre bien-être général. Et en prendre soin peut éviter de nombreux futurs problèmes.

Combien coûtent les chaussures orthopédiques ?

Les chaussures orthopédiques ou les semelles orthopédiques réalisées entièrement sur mesure coûtent assez cher.

Lorsqu’une paire est entièrement fabriquée sur mesure, elle peut coûter entre 1 000 € et 2 000 €. La majorité du prix devrait cependant être couverte par votre mutuelle, mais vous devez vous préparer à une somme d’au moins 1 000 €.

Les chaussures semi-orthopédiques ou les chaussures orthopédiques prêtes à porter sont beaucoup moins chères. Elles peuvent aller de 50 € à 500 €. En fonction du type de chaussures recherché. Si vous apportez des ajustements aux chaussures ou les adaptez pour qu’elles s’adaptent mieux aux besoins de vos pieds, le prix augmentera. Si par exemple vous achetez des chaussures semi-orthopédiques, mais avec une semelle intérieure sur mesure, le prix de la semelle intérieure sera probablement beaucoup plus élevé que la chaussure elle-même.

Est-ce que les chaussures orthopédiques sont couvertes par la mutuelle ?

Pour les chaussures entièrement orthopédiques, vous aurez besoin de la prescription d’un médecin spécialiste afin qu’elles soient couvertes par votre mutuelle. Lorsqu’il s’agit de chaussures semi-orthopédiques, une prescription de votre médecin généraliste suffit. Gardez à l’esprit que vous devrez toujours payer un peu vous-même, à moins que vous n’ayez souscrit à une assurance supplémentaire qui couvre à 100% les chaussures orthopédiques. Normalement, une deuxième paire sera également couverte.

Chaussures orthopédiques vs chaussures pour diabétiques

Et les chaussures pour diabétiques ? Les patients diabétiques peuvent développer des problèmes de mauvaise circulation sanguine ou une diminution de la sensation dans les pieds. Les patients diabétiques peuvent développer des problèmes de mauvaise circulation sanguine ou une diminution de la sensation dans les pieds.  Les chaussures pour diabétiques sont des chaussures orthopédiques qui aident à soulager la douleur et la pression.

Une chaussure diabétique aura des composants spécifiques pour les symptômes du diabète. Comme nous l’avons vu dans l’article, tous ceux qui portent des chaussures orthopédiques ne souffrent pas de diabète. Il existe de nombreux autres problèmes aux pieds qui nécessitent des orthèses. Lorsque vous souffrez de diabète, il est très important de faire contrôler régulièrement vos pieds par un médecin, et de surveiller de près tout problème qui pourrait survenir.

Gardez votre mobilité et prenez le contrôle

En conclusion, les chaussures orthopédiques peuvent être très importantes pour soulager la douleur et vous garder en activité. Surtout pour les personnes âgées, il serait dommage de ne pas sortir sous prétexte que vos chaussures vous font mal aux pieds. C’est comme avoir une maison à deux étages, mais vous n’utilisez que le rez-de-chaussée parce que vous ne pouvez plus prendre l’escalier.

Nous avons des monte-escaliers, des chaussures orthopédiques et d’autres dispositifs de mobilité qui peuvent vous aider à reprendre le contrôle de votre vie (et de votre maison). Profitons-en et économisons notre énergie pour les bonnes choses de la vie !

 

Sources :

ScienceDirect – Les chaussures orthopédiques – Jonathan F. Marsden, in Handbook of Clinical Neurology, 2018

Milton Chiropractic Clinic – Fasciite plantaire (douleur au talon et au pied)

Harvard Health Publishing – Loli, James P, DPM – Ai-je besoin d’orthèses ? De quel type ?

Medical News Today – Cohut, Maria Ph.D. – Pourquoi les chaussures orthopédiques ne sont peut-être pas bonnes pour nos pieds

Healthline – Lindberg S, reviewed by Sullivan D, Ph.D., MSN, R.N., CNE, COI. Meilleures chaussures pour la fasciite plantaire : Les 7 types de chaussures à prendre en considération

The Alignment studio – LES 7 SIGNES QUI INDIQUENT QUE VOUS AVEZ BESOIN D’ORTHÈSES

Upright Health – Est-ce que les orthèses fonctionnent bien ? Quel est le meilleur type de chaussures ?

Royal College of Podiatry – Que sont les orthèses ?

 

Articles qui pourraient vous intéresser :

Perte d’équilibre

Oignon au pied : définition, traitement et prévention

Le guide complet avec des conseils pour la prévention des chutes chez les personnes âgées